ACT

Blog d'Arnauld Champremier-Trigano

21 février 2007

Le Pen et l'Islam

Aujourd’hui, on commence à s’en rendre compte, l’électorat de Le Pen s’élargit. Au delà de sa base raciste, une nouvelle partie du corps électoral, plus défavorisée, le rejoint sur la base d’un discours anti-élite, anti-système. Parmi eux, et j’ai pu le vérifier par moi même, de nombreux français noirs ou musulmans. Le discours des années 80 « Le Pen ne vous aime pas, il est raciste » ne fonctionne plus, face à une gauche anti-raciste qui ne leur a jamais fait de place, Le Pen devient un candidat comme un autre et son discours anti élite finit par trouver un écho dans toute la société française.

A ces français musulmans qui pense que Le Pen a changé et qu’il vaut bien les autres, je soumets ces quelques citations parues aujourd’hui dans le journal La Croix. Vous n’y trouverez rien de scandaleux mais elles permettent d’apprécier la vision que Le Pen a de l’islam : une religion conquérante et dominatrice, qui se mêle de politique, se développe et s’installe avec l’argent public, bref une religion à mater ou plus précisément à « rappeler à l’ordre ».

« Il est vrai que la religion islamique obéit à un précepte de conquête, ce qui n’est plus le cas de la religion chrétienne. »

« Dans son essence, l’islam a l’immense difficulté de séparer les deux domaines. Quand les musulmans tiennent les commandes, ils soumettent les autres. »

« La laïcité est le moyen de faire respecter la loi commune par toutes les religions. Certains s’y plient naturellement. Ce n’est pas le cas de l’islam, qui devra sans doute être rappelé à l’ordre. »

« En favorisant comme on le fait actuellement cette efflorescence extraordinaire de mosquées-cathédrales qui se veulent témoignages d’emprise. Il s’en construit partout : dans les grandes et petites villes. Et elles sont publiquement subventionnées par le fait qu’on leur concède des terrains (…) par des baux emphytéotiques. »

Posté par Arno75 à 16:36 - Les fachos - Blacks Blancs Beurs - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    le pen

    qu'il aye en enfer ce sale batard et au autre rasciste et vive les communistes

    Posté par idilik, 29 mars 2008 à 20:49
  • c'est un comble

    le communisme 100 000 millions de morts
    idilik, j'ai pas d'autre commentaire a faire

    Posté par sebastien.salvi, 18 septembre 2008 à 17:41
  • Bien vu

    C'est bien ces citations ça remet les choses en place et t'as raison, ça sert plus à rien de crier au loup faut expliquer, expliquer, expliquer... continue

    Posté par Malka, 21 février 2007 à 20:58
  • Même si on s'évertue à expliquer, expliquer et encore expliquer, il y a un fait indéniable depuis ces dernières années: le discours de Le Pen s'est complètement banalisé, alors plus personne ne le prend au serieux, et du coup des noirs ou des arabes se laissent séduire par le grand méchant loup, en se disant qu'il a peut-être raison et qu'il n'est pas si mauvais que ça. Mais c'est pas étonnant, quand tu vois qu'il passe à la TV, en prime-time sans aucun contradicteur pour lui faire face, pas même PPDA ou Chabot, qui l'ont laissé dire les pires horreurs devant des millions de téléspectateurs, faut pas s'étonner des conséquences... C'est pitoyable et carrément flippant.

    Posté par Kari, 24 février 2007 à 01:51
  • le pen: caprice de la vieillesse

    Le Pen va mener une campagne loin d'être soft, c'est sa dernière, il a près de 80 ans, il n'aura pas envie de se frustrer au régime "d'acceptabilité" auquel sa directrice de campagne de fille entend le soumettre. Avec le coup de "la chasse au chapon dans le Marais" pour les homosexuels, des filles "voilées parce que visibles" et du négationnisme sur le 11 septembre, qui veut bien croire que le vieux leader d'extrême droite aura envie de se résigner?

    voir en ligne: walidberrissoul.canalblog.com

    Posté par Walid, 25 février 2007 à 13:46
  • Le problème qui existe aussi, et suite à Redecker, ou bien à Finkielkraut et d'autres, c'est que des propos sur l'islam, ou bien des défenses sans aucune critique de propos insultant sur l'islam ont lieu dans d'autres partis.

    Là-dessus par exemple j'ai bien aimé Bayrou au procès des caricatures : oui il faut défendre la liberté d'expression, en séparant radicalement foi et loi, mais oui aussi on peut éthiquement ne pas être d'accord avec ces propos.
    Car autrement on tombe dans une forme de caricatures du laïcisme, qui peut couvrir aussi des stratégies plus obscures parfois.

    POur reprendre l'affaire Redecker, comment se fait-il qu'il n'ait pas été possible à la fois de condamner les menaces de mort dont il a été victime (qui étaient loin d'être une fatwa comme a voulu le laisser entendre C. Fourest, qui est prompte à faire des amalgames) et d'autre part de mettre en critique ce torchon publié par le Figaro, sans se faire brocarder ?

    Donc pour revenir à Lepen, celui-ci n'a pas tord quand il dit qu'il y a lepénisation des esprits, car oui il y a des propos sur l'islam qui sont tenus depuis le 11 septembre en France mais aussi depuis les émeutes de novembre 2005 qui prennent le risque de banaliser celles du FN. Et je le dis en soulignant ma distance absolue à tout cela.

    D'autre part en rebond à l'affaire Dieudonné, il est logique de voir tout une frange de ses supporters qui sont nombreux avec LBS, les ogres, etc, qui soient écoeurés du lynchage qui a eu lieu pour son sketch et de l'autre, la défense de paroles comme celle de Redecker ou des dessins des caricatures. Je ne dis pas qu'ils ont raison, je dis que rationnellment c'est logique. C'est une mécanique des affects, de la victimisation.
    Est-ce que Dieudo aurait eu une dérive idélogique, si au moment de son sketch qui n'est pas pire (et Vall de Charlie a bien eu du mal à se justifier [disons le qu'il a été vaseux sur son explication] chez Pascale Clarck qui l'a bien poussé dans ses retranchements) que les mots de Redecker qui prétend parler en philosophe (à savoir rationnellement), il avait été soutenu sous le principe du droit à la caricature au niveau de l'humour. Certes son sketch était vaseux, mais est-ce que cela valait le déchainement médiatique qui a suivi. N'avait-il pas lui aussi le droit au droit à la caricature ?

    Donc tout cela pour dire que s'il y a peu à peu une banalisation de Lepen, une forme de flou sur les frontières qui pour un certain nombre d'entre nous sont strictes et absolues, c'est que médiatiquement ce flou est entretenu, n'est pas combattu.

    Bon moi je pars au Maroc faire mon reportage participatif et découvrir une langue si peu connue : la darija.

    Pour ceux que cela peut intéresser :
    vlog-trotter

    Posté par philippe boisnar, 26 février 2007 à 13:56
  • Pas mieux

    Entièrement d'accord avec Philippe, je suis d'origine "maghrebiste" et j'en suis arrivé à point d'écoeurement que j'en viens à penser que Lepen est bien le moins pire d'entre tous.....Au mieux il redresse la France(pourquoi pas après tout?) au pire la chute du système s'accélère et c'est tout benef pour les damnès du système dont je fais parti...

    Posté par HastaLaVista, 27 février 2007 à 00:33
  • Je désespéré pas

    Je sais HastaLaVista, c'est même pour toi que j'ai fait ce post. Pour montrer que la vision de Le Pen sur l'islam n'avait pas changée depuis qu'il jouait de la gégéne pendant la guerre d'Algérie, mais visiblement j'arrive pas à te convaincre ! j'essaierais encore

    Posté par ACT, 28 février 2007 à 15:06
  • Ouais j'ai senti que j'étais visé(avec d'autres surement) par ton petit billet, c'que t'oublis par contre c'est que je pourrais te citer d' autres politicards qui font aussi bien que Lepen en matière d'Islam. Deux trois exemples qui me passe par la tête: Ségolène:"...femmes battues, femmes voilées, femmes excisées, c'est pour vous que je me bats!!!" Sarko:"..on égorge pas les moutons dans les baignoires quand on respecte la république..."(ou un truc du genre), alors que les paysans français égorgentleurs cochons dans leur baignoire surement en plus grand nombre que les musulmans qui égorgent leur moutons(quoique j'ai rien pour appuyer mon propos mais bon...)...etc...alors j'me dis pourquoi pas Lepen puisqu'on à tout essayé déjà...quand à la guerre d'Algérie, je t'ai déjà dis que je pensais pas qu'il étais bon de faire systèmatiquement référence à la guerre d'algérie pour les "arabo-français" pas plus que faire référence au 3ème Reich systématiquement pour les juifs que l'esclavage pour les noirs...etc...la guerre c'est moche, c'est dur etc...et c'est passé depuis belle lurette surtout...donc ouais je reste sur mes positions pour le moment, j'essayes pas spécialement de te convaincre mais de t'expliquer le pourquoi du comment on en arrive là..je pourrais developper mais je suis au bled là et je me repose loin de ce bordel ecoeurant et tu peux pas savoir comment ça fais du bien!!!
    Salut à toi de Tunisie donc et réflechit encore, je pense que tu te limites trop dans tes reflexions

    ps:excellent article sur lmsi sur l'affaire des caricatures, et l'implication à quatre vitesses dans cette affaire de Val, Fourest, tu l'as lu? t'en pense quoi? Tu peux me répondre par mail si tu veux. bye!

    Posté par HastaLaVista, 28 février 2007 à 15:41
  • Erratum

    quand à la guerre d'Algérie, je t'ai déjà dis que je pensais pas qu'il N'étais PAS bon de faire systèmatiquement référence à la guerre d'algérie pour les "arabo-français" pas plus que faire référence au 3ème Reich systématiquement pour les juifs que l'esclavage pour les noirs...

    ce que Soral appel judicieusement la réduction ad-hitlerum, mais c'est valable pour toutes les communautés bien sur...

    Posté par HastaLaVista, 28 février 2007 à 15:44

Poster un commentaire